L’échec de Soyouz MS-10 rend plus que jamais indispensables les alternatives SpaceX et Boeing

ISS Alexander Gerst Soyouz

Avec l’incident de la mission Soyouz MS-10, le record de fiabilité du programme russe a pris fin. Il a aussi mis en lumière le problème de l’accès à l’ISS, qui ne repose que sur les Russes depuis que les Américains ont arrêté la navette spatiale en 2011. Et montré la nécessité d’avoir des solutions alternatives. [Lire la suite]

(Source: Numerama.com – Magazine)
Logo