15 ou 16 ans ? Députés et sénateurs en désaccord sur la « majorité numérique »

L’Assemblée nationale propose de fixer à 15 ans le seuil de la « majorité numérique », c’est-à-dire l’âge à partir duquel un mineur n’a plus besoin d’obtenir l’autorisation de ses parents pour s’inscrire sur un service qui collecte ses données personnelles. Mais en commission des lois, les sénateurs ont opté pour un seuil à 16 ans. [Lire la suite]

(Source: Numerama.com – Magazine)
Logo