L’Allemagne reste prudente face aux accusations américaines contre Kaspersky

Les médias américains tiennent des services secrets qu’Israël aurait observé durant un an l’entrisme des services russes dans les infrastructures étatsuniennes grâce à Kaspersky. Mais à l’intérieur même de l’OTAN, les accusations américaines ne sont pas partagées par chacun. Le BSI allemand explique n’avoir aucune preuve qui inviterait à se passer de l’entreprise russe. [Lire la suite]

(Source: Numerama.com – Magazine)
Logo